Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5611
Age : 27
Jeu(x) du moment : Fallout 4 (PS4), Diablo 3 (PS4), This War of Mine (PS4), Tekken 7 (PS4), Pokémon Version Lune (N3DS)
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: Votre livre du moment

le Mar 31 Oct 2017 - 20:40
Pas encore lu Chanson douce, mais j'avais adoré Dans le jardin de l'ogre, son premier roman. C'est très cru, notamment par rapport à tout ce qui touche au sexe, mais c'est un livre d'une sincérité vraiment incroyable.
Sinon, de mon côté, pas encore avancé dans mes lectures personnelles hors mangas. Même si je pense que je ne vais pas attendre de finir Guérilla avant de commencer Chéloides, de Morgane Caussarieu. J'ai tellement adoré les précédents écrits de la miss que j'ai vraiment envie de savoir ce qu'elle est capable de faire en sortant du sentier de la littérature fantastique et horrifique. Il promet d'être aussi hardcore mais dans un cadre plus réalistes, ça peut vraiment détonner.
Peut être me lire ça demain. Avec le férié, ça peut largement le faire.
avatar
A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master
Masculin Nombre de messages : 11362
Age : 35
Jeu(x) du moment : #FFXII
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Votre livre du moment

le Mer 1 Nov 2017 - 19:09
J'ai Dans le jardin de l'ogre je compte le lire rapidement.

Dites moi les copains faut commencer par quoi pour lire la saga du sorceleur
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5611
Age : 27
Jeu(x) du moment : Fallout 4 (PS4), Diablo 3 (PS4), This War of Mine (PS4), Tekken 7 (PS4), Pokémon Version Lune (N3DS)
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: Votre livre du moment

le Mer 1 Nov 2017 - 19:18
Par les deux recueils de nouvelles: Le Dernier Voeu puis L'épée de la Providence. Et ensuite tu enchaînes sur les cinq romans. Dans l'ordre:
-Le Sang des Elfes
-Le Temps du Mépris
-Le Baptême du Feu
-La Tour de l'Hirondelle
-La Dame du Lac

Après, il y a un sixième roman qui est sortit il y a un ou deux ans chez nous (2014 en Pologne je crois), La Saison des Orages. Mais c'est nul et l'existence de ce roman n'a sans doute aucun autre but que de surfer de surfer sur le succès des jeux vidéo. Sapkowski a senti l'oseille et il y est allé. Bref, pas besoin de le lire celui-là. Un livre complètement opportuniste.
avatar
A.
Dark Souls Master
Dark Souls Master
Masculin Nombre de messages : 11362
Age : 35
Jeu(x) du moment : #FFXII
Date d'inscription : 24/01/2007

Re: Votre livre du moment

le Mer 1 Nov 2017 - 19:30
Cimer 😀
avatar
Mogfa
Docteur qui ?
Docteur qui ?
Masculin Nombre de messages : 5611
Age : 27
Jeu(x) du moment : Fallout 4 (PS4), Diablo 3 (PS4), This War of Mine (PS4), Tekken 7 (PS4), Pokémon Version Lune (N3DS)
Date d'inscription : 18/03/2007

Re: Votre livre du moment

Hier à 22:17
Toujours pas terminé Guérilla que j'ai mis de côté et dont certaines thèses me semblent un peu nauséabondes. Cela reste une anticipation crédible mais je trouve qu'Obertone insiste un peu trop sur certains sujets sensibles et d'une manière qui me semble un peu trop personnelle.

En revanche, j'ai terminé le brillant Chéloides, de Morgane Caussarieu, qui est sans doute le meilleur livre que j'ai lu cette année. Ici, pas vampires, d'esprits ou de vaudous comme dans les précédents travaux de la jeune auteure. Là, on plonge en plein dans le milieu punk. De Paris jusqu'à Berlin, deux villes où l'auteure a vécue (elle vit d'ailleurs toujours du côté de Berlin) et un sujet qu'elle connait bien et qu'elle nous peint à travers une histoire d'amour destructrice entre une maquilleuse bossant sur des pornos gay, Colombe, et un SDF punk et limite "anarchiste, Maalik. Deux paumés. Deux écorchés de la vie à qui Morgane Caussarieu n'épargnent absolument rien. Comme tous les romans de la dame, Chéloides n'est absolument pas à mettre entre toutes les mains. C'est un roman très dur humainement, mais aussi d'une justesse incroyable. Morgane Caussarieu ne cherche pas à nous montrer la vie sous ses meilleurs atours et elle le fait tellement bien qu'on se demande si il n'y a pas aussi une bonne part d'autobiographie dans son roman. Une réflexion qui valait déjà pour son premier roman, Dans les veines.
Et puis il y a cette description de l'underground dans lequel évoluent les deux personnages principaux qui donne un cadre absolument fascinant au roman.
En définitive, Morgane Caussarieu réussit une entrée juste remarquable dans la "littérature générale" et prouve qu'elle y est tout aussi à l'aise qu'avec des récits d'horreurs et fantastiques. Peut être mon préféré de l'auteure d'ailleurs, même si j'ai aussi un énorme attachement pour Dans les veines.

J'ai ensuite enchaîné sur Nouvelles peaux, un recueil de nouvelles de la petite maison d'édition Luciférine auquel a participé Morgane Caussarieu. Plutôt sympa, même si très inégal. Un petit pop-corn avant d'entamer du très lourd avec Qui a peur de la mort ?, de Nnedi Okorafor. Un bouquin qui trainait dans ma bibliothèque depuis quelques années mais que je n'avais pas encore eu le temps de lire. Pour faire simple, il s'agit d'une histoire de fantasy post-apocalyptique (oui, oui) s'inspirant grandement de la culture, de l'histoire et des traditions africaines et n'hésitant pas à parler de sujets aussi sensibles que l'excision, le viol ou les génocides tribaux. C'est par moment assez cru, mais c'est vraiment très bon. Une oeuvre assez atypique dans le paysage de la S-F et de la fantasy de par ses influences. Mais vraiment à lire.

Comme Chanson douce, le Goncourt de 2016 signé par Leila Slimani (dont j'avais déjà adoré le premier bouquin Dans le jardin de l'ogre). L'avis d'Akram plus haut m'ayant bien motivé à enfin m'y mettre, je l'ai torché en deux jours. C'est un roman plutôt effrayant par sa froideur et sa franchise qui en fait un triste miroir de notre époque. C'est un vrai condensé des différences qui peuvent exister entre les différentes couches sociales de la population et le personnage de Louise en est une parfaite image. Un personnage qui nous fascine autant qu'il nous effraie et nous émue tant, comme le dit Akram plus haut, il pourrait s'agir de n'importe qui.
Le Goncourt est complètement mérité.

A l'inverse, je n'ai absolument pas adhéré à La Métaphysique du Vampire, de Jeanne-A Debats. Le pitch est plutôt accrocheur et les intentions plus que louables (tout ce qui se veut comme un anti-Twilight est bon à prendre dans l'absolu), mais on se retrouve au final avec un roman fade qui cherche un peu trop à imiter les Chroniques des vampires d'Anne Rice pour être intéressant et plus simplement crédible.
C'est bien joli de vouloir combattre la vision du vampire imposée par Twilight et une grosse partie de la production de la Bit-Lit de ces dernières années mais c'est bien dommage de devoir écrire pour cela un roman qui manque à ce point de personnalité et qui en fait définitivement trop.
A l'inverse de Morgane Caussarieu avec Dans les veines (pour citer une autre écrivaine française ne cachant pas son désamour pour les vampires à Edward Cullen), on a l'impression en lisant Métaphysique du vampire que l'auteure n'a fait aucun effort pour s'approprier le mythe du vampire et s'est simplement contenté de répondre à un cahier des charges.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum